NATURARTE
Do estudo
e da construção cultural dos jardins
Projecto

Logotipo com dragonete de Pedro Proença

LE DRAGONNIER ARABO-SOUDANAIS
Le Dragonnier est un des symboles des Canaries. Il en reste fort peu à l'état sauvage, mais la plante est fréquemment cultivée. Les pieds ne se ramifient pas avant la première floraison et ils sont un aspect assez gauche, avec un tronc épais terminée par une touffe de feuilles rigides. Ces plantes semblent vivre longtemps, mais compte tenu de la structure de leur 'bois' il est impossible de les dater. Par contre chaque ramification est supposée correspondre à dix années. Les récits des premiers voyageurs mentionnent des géants supposés plurimillénaires. Il rest au moins deux très beaux exemplaires à Icod del Drago. La sève de ces plantes cristalise en une sorte de résine rouge sombre. Utilisée en médecine contre les ulcères et les hémoragies et connue depuis les romains, elle était commercialisée à cette époque comme "Sang de Dragon".

Une affinité arabo-soudanaise

Un certain nombre de genres sont communs avec la zone arabo-soudanaise: Dracaena, Euphorbia, Lavandula, Ceropegia, Jasminum et Campylanthus. Certaines formations végétales de la zone basse de l'île rappellent les descriptions de l'île de Soquotra ou des vallées du Yemen et d'Ethiopie. Le genre Canarina est aussi composé de deux espèces; l'une endémiques des Canaries; l'autre de l'est africain.

 
http://perso.wanadoo.fr/pmercan/fr/tenerife/divers.htm
 

 




 



hospedagem
Cyberdesigner:
Magno Urbano